La renaissance des terres de Bisseret : des châtelains devenus agriculteurs

  Le château de Bisseret, joyau du Bourbonnais, entouré de ses terres agricoles et forestières appartient à la même famille depuis plus de 400 ans.
 
Aujourd'hui, c'est Jérôme de Place, avec son épouse Véronik, qui a pris la succession de son père Bernard depuis plus de 35 ans.

  Jérôme et Véronik se sont attachés à restaurer et faire revivre ce patrimoine ancestral et historique.
Dans un premier temps, ils ont développé une activité évènementielle autour de la salle du Vieux Pressoir (pressoir historique du château datant du XVIIIème siècle).
  Puis dès la fin des années 1990, Véronik s'est installée en tant qu'Agricultrice sur les terres agricoles du château qui ont été progressivement reprises aux différents fermiers qui y prospéraient. Enfin le couple s'est installé à temps plein depuis près d'une dizaine d'années dans le château.
 
Jérôme et Véronik ont alors souhaité donner une nouvelle orientation à ces terres ancestrales en y développant des cultures BIO en mode agro-écologique.

Ceci veut dire que leurs pratiques sont respectueuses du sol "vivant" en laissant le soin aux vers de terre et aux micro-organismes de l'aérer et de l'enrichir pour le rendre accueillant aux plantes et bien sûr en refusant l'utilisation des engrais chimiques, produits industriels herbicides et pesticides, et en limitant les intrants à des composants naturels.
Du point de vue cultural, il s'agit d'éviter le labour répétitif qui déstructure le sol "vivant" et lui préférer le cultivateur à dents ou à pattes d'oie.